Jardin de Siam

Mes bananiers

 
 
Carte animée Thaïlande

La Star du jardin !

Un groupe d'une dizaine de bananiers

De la famille des Musaceae c'est assurément la star dans le jardin, d'abord par la place qu'ils occupent mais aussi par le plaisir qu'ils m'apportent.

Dans ce groupe de bananiers il se passe toujours quelque chose, le matin on découvre une ou plusieurs nouvelles feuilles. Mais sous l'effet de la pluie et du vent, il y a une feuille qui s'est pliée et qu'il va falloir couper. C'est un spectacle permanent.

C'est en fait un groupe de bananiers, au nombre de 11 actuellement, mais ce nombre varie constamment et vous comprendrez pourquoi en lisant mes commentaires plus bas.

le bananier n'a pas à proprement parler de tronc. Celui-ci est formé par l'empilage des feuilles un peu comme une herbe géante. Il est composé de 80% d'eau.


 
Vue d'ensemble
Bananier avec 2 régimes
 



A gauche le groupe de bananiers, puis un manguier dans l'angle, un cocotier et enfin un arbre du voyageur.

Le moment le plus excitant est l'attente de la nouvelle feuille : l'arbre a quasiment fini sa croissance et l'on ne sait jamais si demain nous aurons une nouvelle feuille ou cette fleur tant désirée !

Et enfin, un jour elle arrive belle, énorme, majestueuse. Cette inflorescence dont l'intérieur des bractées est rouge va éclore doucement dévoilant ses fleurs par groupe d'environ 20 sur la même patte.
Cette patte selon les régions est parfois appelée main, mais ici on parle de Wii "หวี". La dernière fleur nous en a donné 10.

Les abeilles et bourdons s'y activent farouchement et très rapidement on découvre le fruit.

Les bananes d'abord dirigées vers le bas se redressent très rapidement et en moins d'une semaine on peut en connaître le nombre. Lorsque la taille des nouvelles bananes devient minuscule (ici à la 11ème patte) on attend quelques jours et on coupe le reste de la fleur non éclos et on le cuisine.

Mélangée à des oeufs frits cette fleur est servie avec une sauce un peu trop épicée à mon goût mais c'est délicieux : อร่อย (prononcez aroille) !



  Fleur de bananier Vie d'un bananier  


Entre le moment où la fleur apparait et celui où le régime est prêt à être coupé, il faut compter environ 6 mois. Et c'est un régal que de voir ces bananes grossir et pour ce faire elle pousse ses voisines !

A la grosseur de la hampe on a une idée du nombre de fruits que nous allons avoir. Tous les jours le régime grossit insensiblement et souvent on doit poser un étai pour éviter que sous le poids le bananier ne se couche.

Nul besoin d'engrais ni d'insecticide. Seuls la chaleur, le soleil et de l'eau, beaucoup d'eau sont nécessaires !
Puis vient le jour tant attendu, les bananes ont légèrement blanchi et un matin on en découvre une jaune. Il ne faut pas traîner car les oiseaux jusque là dédaigneux repèrent avant nous le mûrissement.

Mais que faire de 35 kg de bananes qui devront être mangés sous 10 jours : on fait plaisir aux amis, aux voisins qui nous remercient vivement "ขอบคุณค่ะ ขอบคุณครับ" Khop koun kha si vous êtes une femme et khop koun krap si vous êtes un homme.

Mais un jour il faudra qu'on essaie la compote ou la confiture de banane !



.
.
.
.


La vie d'un bananier est d'environ 18 mois car une fois qu'il a donné ses fruits, il doit être abattu ou plus exactement coupé. Ainsi va la vie !

Un simple gros couteau de cuisine suffit, car le tronc est gorgé d'eau. Mais attention aux taches sur les vêtements car elles sont indélébiles.

La nature est généreuse car de façon concomitante on voit apparaître un ou plusieurs rejets qui donneront très rapidement un petit bananier. Seuls les rejets trop près des autres troncs avortent. S'il y a envahissement il est très facile de les couper à ce moment. C'est ce que j'ai du faire car autrement le groupe comporterait plus de 15 individus.

Rejet

Quelques précisions : notre dernier régime pesait 36 kilos, la hampe lisse avait une circonférence de 24,5 cm, il y avait 10 mains et chaque banane pesait environ 150 grammes. Il y en avait 207 !

Les bananes mesurent environ 11-12 cm pour un diamètre de 4cm. Elles ont une peau très fine et sont délicieuses.
Quand la fleur apparaît la hampe est à environ 3 mètres du sol et les plus hautes feuilles d'un vert uniforme culminent à 5 mètres.

Je vais m'efforcer de trouver le genre précis, mais ce n'est pas gagné d'avance.

Accueil Jardin de Siam
 
Les fruitiers
 
Les manguiers
Les cocotiers
Les autres arbres fruitiers
 
Les liens de Jardin de Siam
 
e-mail
 
   

C'est bon comme une fraise de Plougastel

Valid HTML 4.01 Transitional

Web design : Gérard Moric

Conseiller botanique : Guy Mergel

© Jardin de Siam